jeudi 29 janvier 2015

La démocratie des abeilles

Les abeilles mellifères, malgré qu'elles ont une reine, prennent des décisions collectivement et… démocratiquement.

Chaque année, après essaimage et face au problème de comment bien choisir et de se déplacer vers une nouvelle habitation, une colonie d’abeilles mise tout sur un processus qui inclut à trouver collectivement des données, à mener des débats vigoureux et à établir un consensus.

Pour cela, les abeilles-éclaireuses

  • partagent l’objectif de prendre une décision ;
  • possèdent diverses connaissances concernant un habitat potentiel ;
  • partagent librement ces connaissances  ;
  • expriment leur jugement (vote) indépendamment et sans la pression des pairs. 


Et, en plus 


  • le vote des membres est agrégé de manière juste (p.ex. une voix par abeille).


La communication sur un nouvel emplacement potentiel se fait sur la grappe de l'essaim, via la dance des éclaireuses. La décision se prend au même endroit, via les abeilles votantes (à coup de "sifflets" et de tête).


Une excellente émission est à votre disposition en suivant ce lien:

Sur les épaules de Darwin: La démocratie des abeilles
(France Inter, 21 avril 2012)

Cette émission s'est basée entre autre sur le livre de Thomas D. Seeley, professeur à Cornell University, USA, intitulé "Honeybee Democracy", édition Princeton University Press, 2010.

Le professeur Seeley sera en Suisse alémanique ce dimanche, 1er février 2015 pour donner deux conférences. Vous trouverez les détails sur 5. Schafisheimer Bienen-Symposium (traduction simultanée anglais-allemand).

Si vous n'avez pas envie de vous déplacer et la langue de Shakespeare vous est familière, suivez le lien Tom Seeley: Honeybee Democracy (vidéo sur YouTube).


Photo trouvé sur: www.apiculteur-marseille.com
Bonne découverte!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire