jeudi 18 avril 2013

Pouvoir apprécier un bon verre de vin grâce à...


 

...Vespa crabro – le frelon indigène !

Car le micro-organisme Saccharomyces cerevisiae, indispensable à la fermentation du vin, est présent toute l’année dans la flore intestinale des guêpes et est transmis de génération en génération via trophallaxie. Les guêpes sont gourmandes de raisins mûrs, surtout Vespa crabro qui a l’avantage de posséder un appareil buccal assez fort pour percer la membrane du fruit et en sucer le jus.

 
Photo trouvé sur le site: www.entomart.be
Envie d’en savoir plus, suivez les liens :


INRA SIENCE& IMPACT – Guêpes vigneronnes


Irene Stefanini, Leonardo Dapporto, Jean-Luc Legras, Antonio Calabretta, Monica Di Paolo, Carlotta De Filippo, Roberto Viola, Paolo Capretti, Mario Polsinelli, Stefano Turillazzi and Duccio Cavalieri. PNAS August 14, 2012, vol. 109, no. 33.

 
Bonne lecture!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire