mercredi 3 octobre 2012

La température du nid à couvain -5-

Des baisers sucrés pour des abeilles chaudes...

Faire marcher son "moteur" pour chauffer le nid à couvain est très épuisant, aussi épuisant que l'on a de la peine à se déplacer vers la nourriture riche en énergie dont on a besoin après tant d'efforts: le miel.

La solution dans une ruche: des abeilles qui font la navette et, via trophallaxie, donnent des baisers sucrés à leurs soeurs...

Photo: Eric Tourneret


Envie d'en savoir plus, cliquez sur le lien ci-après:

Trophallactic activities in the honeybee brood nest - Heaters get supplied with high performance fuel
Rebecca Basile, Christian W.W. Pirk, Jürgen Tautz. 2007

Bonne lecture!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire